Gynécomastie Tunisie

gynécomastie Tunisie

Correction

gynécomastie Tunis

Réduction

gynécomastie

Revision

La gynécomastie c’est quoi ?

La gynécomastie est un problème qui concerne les hommes. C’est l’élargissement du tissu de la glande mammaire masculine. Cette maladie se manifeste par le développement des glandes mammaires d’une façon excessive. Ce problème peut être congénital ou dû à une maladie (une tumeur) ou à la prise de certains médicaments dont l’effet conduit à une hypertrophie de la glande. Lorsqu’un seul sein est touché par la gynécomastie on parle de la gynécomastie unilatérale. Lorsque la gynécomastie touche les deux seins on parle de la gynécomastie bilatérale. La gynécomastie peut être commune à toutes tranches d’âges. Elle peut concerner : la petite enfance, la puberté, les hommes d’âge moyen et ceux plus âgés. On doit distinguer entre la gynécomastie et la pseudo gynécomastie, cette dernière est caractérisée par les dépôts de graisse dans la poitrine des hommes obèses. C’est à dire que la taille des seins revient à la croissance du tissu glandulaire ou du sein, qui est présent en très petites quantités chez les hommes.

Les causes de gynécomastie

On distingue deux types d’hormones androgénique telles que la progestérone, l’œstrogène et la testostérone. Leurs niveaux fluctuent et lorsque la concentration d’œstrogène est relativement élevée on obtient une croissance du tissu glandulaire. La Gynécomastie résulte alors d’un déséquilibre dans les niveaux d’hormones. On distingue :

  • La gynécomastie physiologique qui se produit durant l’enfance et le début de puberté. Ce type de gynécomastie se résout au cours de temps.
  • La gynécomastie causée par des changements transitoires dans les niveaux d’hormones de croissance. Cette dernière n’est pas permanente elle disparait au bout d’une à 2 consultations.
  • Au contraire, la gynécomastie qui se développe à la puberté et qui persiste au-delà de deux ans est considéré comme gynécomastie persistante pubertaire.

Une gynécomastie peut être causée par :

  • La malnutrition et la réalimentation.
  • Troubles des organes sexuels mâles et niveaux élevés d’œstrogène.
  • L’insuffisance rénale et l’hyperthyroïdie.
  • Rarement, les cancers autres que des tumeurs testiculaires

La gynécomastie peut également se manifester comme un effet secondaire de certains médicaments comme :

  • La spironolactone (Aldactone) anti-androgène ;
  • Les inhibiteurs calciques utilisés pour traiter l’hypertension artérielle de la famille asnifedipine, Procardia etc…
  • Les inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’hypertension famille captopril (Capoten), Enalapril Vasotec etc…
  • Certains antibiotiques comme l’isoniazide, le kétoconazole (Nizoral, Extina, Xolegel, Kuric), et le métronidazol (Flagyl) etc…
  • Antiulcéreux comme la famille ranitidine (Zantac), la cimétidine (Tagamet), andomeprazole (Prilosec) etc…
  • Anti-androgènes ou oestrogènes thérapies pour le cancer de la prostate
  • L’abus des drogues, l’alcool, la marijuana, l’héroïne etc…
  • L’huile de lavande et d’huile d’arbre à thé

Témoignage de Patrick, un patient Français de 32 ans

“Après 15 jours de m’être fait opéré pour une gynécomastie bilatérale je remarque autour de la cicatrice des gonflements très durs au toucher, toutefois la cicatrice me semble normale surtout que la peau ne change pas de couleurs. Est-ce normal ?”

Visite préopératoire :

Avant d’entamer la phase de traitement, le chirurgien doit prescrire un bilan endocrinien, ainsi qu’une échographie. Pour le processus de traitement de la gynécomastie persistante il y a plusieurs parcours possibles pour un patient présentant une gynécomastie : Le patient a la possibilité de voir directement le chirurgien plasticien qui lui prescrira le bilan à la première consultation sans aucun doute. Si le bilan est normal le chirurgien plasticien s’oriente vers la chirurgie esthétique, sinon il l’oriente vers un endocrinologue. Le bilan endocrinien, fait partie du bilan préalable et sera demandé au fil des consultations. En cas de désordre endocrinien le traitement pourra être médical et les taux d’hormones seront surveillés par un endocrinologue. Le test de la palpation utilisé par le praticien permet une différenciation entre une gynécomastie graisseuse, glandulaire ou mixte. Cela est étayé ensuite par l’echo-mammographie. Le bon chirurgien esthétique prescrit également un bilan hormonal avant une intervention pour cerner toute cause hormonale. En fonction des résultats du laboratoire, si le chirurgien esthétique diagnostique une gynécomastie purement graisseuse la lipoaspiration mammaire sera l’intervention de prédilection.

Prix gynécomastie Tunisie et durée de traitement

Le coût estimatif pour la prise en charge totale d’un patient en Tunisie est évalué à 2000 euros TTC. La durée moyenne des traitements est relativement courte soit 5 à 6 jours en séjour médical tout compris organisée par une agence de tourisme médical en Tunisie. Suite à une intervention pareille, il faut prévoir 2 à 3 jours de repos durant lesquels il ne faut jamais pratiquer d’activités laborieuses. Les délais de guérison totale sont de 4 à 6 semaines, suites auxquels les patients seront satisfaits dans 99 % des cas. Pour conclure, la palpation et surtout la mammographie sont deux techniques qui permettent de juger si une gynécomastie est d’origine graisseuse ou non. C’est pour cette raison que le chirurgien esthétique sollicite une mammographie avant le traitement. Le traitement dans ce cas est la lipoaspiration, un traitement qui présente des douleurs de courbatures facilement calmés par des antalgiques habituels. En cas de lipoaspiration des jours d’arrêt de travail sont obligatoires pour une récupération rapide.