La réduction mammaire en Tunisie : une chirurgie esthétique pour diminuer le volume de la poitrine

La réduction mammaire en Tunisie est une chirurgie esthétique réalisée par des chirurgiens chevronnés qui ne réserveront aucun effort pour satisfaire leurs patientes. Optimale pour traiter l’hypertrophie mammaire, elle vient en aide aux femmes pour soulager les maux physiques et psychologiques induits par cette pathologie disgracieuse.

Quel est le prix d’une réduction mammaire en Tunisie ?

En Tunisie, le tarif d’une intervention chirurgicale pour réduire le volume des seins est très avantageux. En effet, pour un séjour médical de 5 jours et 4 nuits, il faut compter 2950 euro. La patiente peut effectuer le paiement de l’opération sur plusieurs fois (allant jusqu’à 12 mois).

Le prix indiqué comprend les honoraires du chirurgien et de l’anesthésiste, l’hébergement dans un hôtel de luxe, le suivi et les soins après l’opération, les bilans avant l’intervention, etc.

Qui sont les bonnes candidates d’une réduction mammaire ?

La poitrine est certes la fierté de toutes les femmes. Mais une poitrine trop volumineuse peut être la source de complexité, de douleurs dorsales et de manque de confiance chez la personne concernée. La réduction mammaire s’avère importante pour remédier à ce problème, mais également pour corriger une asymétrie ou une ptôse de la poitrine. Donc ce sont des femmes en bonne santé, qui ne présentent pas de contre-indications à l’intervention, et qui souhaitent avoir une taille de la poitrine normale, qui sont concernées par cette chirurgie esthétique.

Comment se déroule l’intervention chirurgicale ?

C’est à l’issue d’une consultation médicale que le praticien détectera les souhaits de la patiente et surtout l’impact négatif de l’hypertrophie sur sa vie quotidienne. Une mammographie suivie de bilans biologiques sont recommandés pour déterminer la technique idéale de réduction ainsi que le mode d’anesthésie.

Dès l’anesthésie générale, le chirurgien élimine la peau et la portion de la glande mammaire excédentaires en effectuant une incision au niveau du sillon sous-mammaire. La partie glandulaire excisée sera pesée afin de vérifier la symétrie des seins.

Les plaies seront par la suite parfaitement dissimulées et suturées par des fils résorbables. La fin de la chirurgie esthétique est marquée par la pose de pansement compressif pour protéger les cicatrices contre les infections.

Généralement, la durée de l’opération est estimée à une heure tandis que l’hospitalisation est d’un jour.

Quelles sont les suites d’une chirurgie esthétique pour réduire les seins ?

Durant la période de convalescence, des douleurs sous forme de courbatures accompagnées d’œdèmes et de bleus sont enregistrés dès les premiers jours. Leur estompage est effectué par administration d’analgésique. De plus, un traitement à base d’anticoagulant est prescrit pour lutter contre les hématomes et les phlébites.

L’arrêt du tabac, des activités sportives et de tout acte sexuel est strictement interdit pendant deux semaines. La symétrie des seins est maintenue par le port régulier de soutien-gorge de contention. L’utilisation de crèmes hydratantes et apaisantes est également conseillée pour éviter l’assèchement de la peau.

L’importance du suivi postopératoire

Pour garantir un meilleur résultat et une meilleure cicatrisation, il faut faire un suivi postopératoire régulier :

  • Pendant le séjour

Le lendemain de l’intervention, le chirurgien retire les pansements de la zone traitée pour le remplacer par un autre plus léger. Ce nouveau pansement de type bustier élastique, permet tout d’abord de vérifier s’il y a ou non un saignement, et de maintenir également la poitrine opérée et les parties où il y a des cicatrices.

  • Après le retour 

Même après le retour de la patiente à son pays, elle va être suivie par le chirurgien qui a été chargé de son intervention. Il sera à sa disposition pour répondre à ses questions et pour évaluer son état de santé chaque période.

Quels résultats après une réduction du volume de la poitrine ?

Le respect scrupuleux des instructions du praticien procure un résultat irréprochable. En effet, après quelques mois, les seins seront bien ronds et de morphologie adaptée à la silhouette.

Les complications liées à cette chirurgie esthétique mammaire

Comme dans tous les actes chirurgicaux, les complications liées à la chirurgie ou à l’anesthésie existent. Cependant, choisir un chirurgien compétent, spécialisé dans la chirurgie esthétique et réparatrice, mais également respecter ses recommandations, permettent d’éviter plusieurs effets secondaires et de minimiser les risques.

  • La nécrose cutanée : ce problème est très grave, car il s’agit de la perte d’une partie plus au moins importante de l’aréole, de la glande ou de la peau. Ce problème peut être évitée facilement si la patiente respecte les recommandations de son chirurgien, lors de la consultation préopératoire : arrêter de fumer, ne pas prendre des pilules contraceptives, ne pas prendre des médicaments contenant de l’aspirine, etc.
  • Les infections : généralement, elles sont traitées par des pansements mais dans d’autres cas il s’avère nécessaire de les traiter par la prise d’antibiotiques ou par drainage chirurgical.
  • Les problèmes thrombo-emboliques : Bien que rares, mais ces complications peuvent survenir après une réduction des seins (embolie pulmonaire, phlébite, etc.). Il est donc important de prendre les mesures de préventions nécessaires afin de minimiser les risques : se lever précocement, suivre un traitement anticoagulant, mettre des bas anti-thrombose, etc.
  • Un défaut de cicatrisation : ce problème est fréquent dans toutes les chirurgies esthétiques. Les cicatrices peuvent évoluer d’une façon indésirable pour devenir chéloïdes ou hypertrophiques.
  • Une intervention insatisfaisante : l’imperfection du résultat est parmi les plus fréquents dans la chirurgie mammaire.